2009/05/20

Sarko, je te vois

C’est finalement une amende de 100 euros qui a été requise ce mardi par le tribunal de police de Marseille à l’encontre de ce professeur de philosophie, qui, le 27 février 2008 a crié «Sarkozy, je te vois» à des policiers qui effectuaient un contrôle de police, à la gare Saint-Charles de Marseille, selon Le Figaro.fr.

Lors de son réquisitoire, l’officier du ministère public a estimé que le professeur n’avait pas agi comme un «philosophe» qui aurait «voulu donner une leçon d'humour aux policiers».

Non, le prévenu a «forcé les policiers à interrompre leur mission», précise Le Figaro.fr en reprenant l'officier du ministère public.

Pour l’officier du ministère public, l’enseignant aurait porté atteinte à la tranquillité du voisinage.

"A l'entendre, mon client a clairement perturbé les policiers" nous dit son avocat.

Précisant même que ces «Sarkozy, je te vois» pouvaient, dans une certaine mesure, relever de l'injure.

"L'offcier a sorti de la jurisprudence pour dire que oui, ça pouvait relever de l'injure" nous dit-il aussi.

"100 euros c'est pas énorme, et cette somme veut dire qu'en fait ce n'est pas trop grave, mais elle ne me permet pas de faire appel" nous dit l'avocat.

Pourquoi? "Car pour faire appel il faut que la condamnation s'élève à plus de 150 euros" nous explique-t-il
.

Nota: mais uma prova de que Europa da UE não presta, e é velha e caduca.

Neste outo caso o importante é isto, o resto são faits-divers:

«Il a été traité comme tous les autres suspects dans ce genre d'affaire, j'ai pris mes réquisitions en toute liberté, nous n'avons reçu aucune consigne ni instruction», a déclaré à l'AFP le procureur de Bourg-en-Bresse, Mme Marie-Christine Tarrare.

e-mail: criticademusicaATyahooPUNTOfr